Louis Jeantet, un entrepreneur

Le fondateur Louis JeantetLouis Jeantet est né à Paris, le 4 août 1897. Son père, l’homme de lettres français Félix Jeantet, avait quitté son Jura natal pour s’installer dans la capitale, où il dirigeait la Revue Hebdomadaire.

Doué pour le dessin, Louis Jeantet rêve de devenir architecte. Mais la Grande Guerre vient bouleverser les plans de cet élève brillant. A 17 ans, il s’engage dans l’armée française sous l’uniforme de la Coloniale. Décoré de la Croix de guerre, il rentre en France en 1920, sans argent ni métier.

Il se lance alors dans la reconversion en véhicules civils du parc laissé en France par l’armée américaine. Devenu un important industriel de l’automobile de l’entre-deux-guerres, il obtient la représentation générale pour l’Europe des pneus Firestone. En 1924, Louis Jeantet épouse Simone Violet, co-propriétaire de la société productrice de l’apéritif Byrrh. Le couple n’aura pas d’enfants.

Reconverti dans la finance, Louis Jeantet quitte la France pour Genève en 1936. Il se retire peu après de la vie publique, pour se consacrer entièrement à la gestion de ses biens.

Il mène dès lors une existence discrète, partageant son temps entre sa famille, ses affaires et la pratique de différents sports, de la course automobile au bobsleigh en passant par les sports nautiques.

Officier de la Légion d’honneur, Louis Jeantet décède à Genève le 13 décembre 1981, des suites d’un cancer.